You are currently viewing Road Trip aux États-Unis : que vérifier avant de réserver sa voiture de location ?

Un road trip aux États-Unis fait rêver. Avec de majestueux paysages naturels, entre déserts et parcs nationaux, le parcours devient une découverte presque sauvage. De plus, les routes sont très agréables pour conduire longtemps. Grandes et, pour la plupart, en bon état, elles assurent un trajet tranquille et confortable.

Toutefois, elles ne doivent pas vous faire sous-estimer la préparation d’un road trip. Même si vous aimez l’aventure, des points essentiels sont à regarder avant de partir.

La validité de votre permis aux USA

Si vous possédez un permis de conduire français de plus d’un an, vous pouvez conduire aux États-Unis pendant une durée de moins de 3 mois sans demander d’autres documents… dans la plupart des États !

N’oubliez pas que les lois changent selon les États. Certains autorisent le port d’armes et le cannabis, et d’autres l’interdisent. Vous imaginez bien que des différences peuvent exister sur le droit de conduire pour les étrangers.

Ainsi, j’ai lu sur cet article de Sixt qu’il fallait un permis international pour conduire en Géorgie, dans le Connecticut, en Caroline du Sud… Puisque la police américaine n’est pas connue comme étant la plus compréhensive au Monde, je vous encourage à vérifier, selon votre parcours, si vous avez besoin de faire un permis international.

Pour plus d’informations, consultez cette page de service-public.fr.

La location d’une voiture adaptée au road trip

L’un des avantages de choisir les États-Unis pour un road trip reste le prix de location des voitures. En plus d’un large choix de loueurs, vous profitez de tarifs avantageux. Réservez votre voiture depuis votre pays pour être sûr d’en avoir une le jour J. En plus, puisque la concurrence est forte en ligne, les prix sont souvent plus bas sur Internet qu’en allant au guichet d’un loueur…

Pour notre road trip à travers la California et le Nevada, nous avions loué une voiture dès l’aéroport. Ainsi, dès notre arrivée, nous en avions une. Vous pouvez aussi passer quelques jours dans votre ville d’arrivée, puis prendre votre voiture de location en centre-ville avant de démarrer votre voyage sur les routes.

femme louant voiture usa
Prenez le temps de choisir votre voiture en ligne. Comparez les caractéristiques et les prix en toute tranquillité.

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour choisir un véhicule pour un road trip. Sans tous les citer, je pense que les plus importants sont :

  • Le confort de la voiture et la possibilité de stocker facilement vos bagages.
  • Une puissance suffisante pour se sentir à l’aise pour doubler, accélérer et monter les reliefs.
  • La consommation et l’autonomie d’essence (ce dernier point est primordial si vous roulez dans des lieux avec peu de stations).
  • Les dimensions du véhicule: beaucoup de touristes rêvent de grosses voitures américaines et se retrouvent en grande difficulté quand ils doivent conduire et se garer dans les villes…

La majorité des voitures aux États-Unis ont une boite de transmission automatique. Si vous n’avez pas l’habitude, vous n’aurez aucun problème pour les utiliser. Pour simplifier :

  • Le D signifie « parking ».
  • Le R est pour la marche arrière.
  • Le N est le point mort.
  • Le D est pour avancer.

Si vous rêvez de belles voitures, voici 11 modèles américains extraordinaires à tester à Las Vegas.

Un itinéraire réfléchi avec un maximum de choses à voir

Même si vous aimez la liberté, imaginez votre itinéraire en amont. Vous n’avez pas besoin de savoir exactement quelle route prendre, mais connaissez au moins les directions et quelques villes étapes.

De notre côté, nous sommes un peu des maniaques de la préparation, y compris pour un road trip. Je trace le parcours sur une carte, écris le nom des routes empruntées et prévois la plupart des choses. Je n’ai pas envie de manquer une merveille naturelle ou un excellent musée à cause d’un mauvais itinéraire.

Je note souvent plus d’activités que ce que nous faisons une fois sur place. Si nous sommes fatigués ou que nous avons passé beaucoup de temps sur un arrêt précédent, nous zappons l’activité envisagée.

Car oui, être un maniaque ne signifie pas de la latitude. Si une belle vue s’offre à nous, nous n’hésitions jamais à nous arrêter le temps qu’il faut pour l’admirer.

paysage road trip usa
Avec de tels paysages, vous voudrez vous arrêter fréquemment pour les admirer et les photographier.

La capacité de suivre l’itinéraire

Si votre road trip consiste à rouler sur la route 66, le parcours n’est pas compliqué. Vous allez jusqu’à la route 66, puis c’est tout droit. La plupart des parcours sont plus complexes. Il devient alors difficile de se repérer seul.

Une carte routière peut suffire sur les grands axes. Vous repérez sur la carte un nom de ville et suivez les panneaux. Mais, dès que cela concerne une petite ville ou que vous devez conduire dans une métropole, il est facile de se perdre.

Les loueurs de voitures proposent souvent la location de GPS. Le prix est élevé. L’habitude que j’ai est d’utiliser Google Maps. Je télécharge les cartes pour pouvoir m’en servir sans être connecté à Internet. Cela permet à la fois de réduire ma consommation de données mobiles et de pouvoir la regarder dans les zones où la qualité du réseau est médiocre.

Prenez cette habitude. Un petit conseil supplémentaire est de faire la mise à jour de la carte juste avant votre départ, car vous pouvez avoir des changements récents voire des blocages de l’application…

Pour comprendre comment télécharger des plans et utiliser la navigation hors connexion, consultez l’aide de Google.

La connaissance des spécificités de conduite aux États-Unis

On ne conduit pas partout de la même façon. Pourtant, si conduire en Angleterre (avec le sens de conduite inversé) effraie tout le monde, vous êtes probablement trop peu à anticiper les différences dans le Code de la route d’un pays à l’autre.

Avant de voyager, recherchez les différences pour éviter les surprises, les incompréhensions… et les amendes.

Pour illustrer mon conseil, voici 3 exemples :

  • Les 4 « Stop »: Beaucoup d’intersections aux États-Unis ont 4 « Stop ». La première fois, c’est déconcertant. Quand vous êtes plusieurs voitures, l’usage est de bien indiquer avec un clignotant si l’on tourne et de passer selon l’ordre d’arrivée au stop. J’ai été surpris de voir à quel point les conducteurs respectaient cet ordre de passage.
  • Le dépassement d’un bus scolaire: Ne dépassez jamais un bus scolaire qui s’est arrêté pour déposer des enfants. En France, c’est logique de le faire en se montrant précautionneux. Aux États-Unis, vous risquez une grosse amende et une réaction énervée de tous ceux qui vous voient. Au Canada, la règle est similaire et un ami a déjà vu un bus sacrifier sa carrosserie pour faire barrage alors que le véhicule en faute arrivait lentement…
  • Franchir un feu rouge: Si aucune flèche rouge ne signifie le contraire, vous pouvez franchir un feu rouge si vous tournez à droite. Si vous ne le faites pas et qu’une personne est derrière vous, vous vous ferez klaxonner.

Je rajoute un dernier conseil : ne rigolez pas avec l’alcool au volant aux USA. Conduisez avec un verre de trop et vous passerez toute votre nuit en cellule, avec de grosses complications derrière.

Les lieux où vous allez dormir la nuit

Vous pouvez soit réserver en amont tous vos hôtels, soit noter les lieux dans lesquels vous pouvez dormir. Cela dépend de votre envie de suivre un agenda précis.

Pour notre part, nous réservons avant le départ. Nous comparons les prix, les hôtels et nous organisons pour faire des distances de 500 km maximum par jour.

Je sais que d’autres personnes veulent un road trip plus libre. Dans ce cas, vous pouvez réserver votre hôtel le jour même avec votre téléphone ou en appelant. Vous pouvez aussi arriver à la réception et demandez si une chambre est libre. Bien sûr, rien ne garantit que ce sera le cas.

Dans tous les cas, avoir plusieurs solutions d’hébergement en tête, ou au moins le nom de villes avec des hôtels, évite les fins de journée problématiques. En effectuant ces recherches, vous serez étonnés de voir les distances qu’il existe parfois entre les hôtels, y compris dans les parcs nationaux les plus touristiques.

Les numéros utiles en cas de problème

Quelques numéros sont toujours utiles quand vous partez en vacances. La base est d’avoir :

  • 911 – Le service des urgences aux États-Unis (pompiers, police…)
  • Le numéro de téléphone du service de dépannage du loueur ou du loueur.

J’ai déjà lu des articles de blogueurs qui avaient une longue liste de numéros comme ceux de leurs hôtels, de l’ambassade française, de l assurance, de la banque…

 

Pour résumer, les 6 vérifications à faire avant un road trip aux États-Unis sont :

  • Assurez-vous de la validité de votre permis de conduire aux États-Unis et l’éventuelle nécessité d’un permis international.
  • Choisissez une voiture adaptée à votre road trip en tenant compte du confort, de la puissance, de la consommation d’essence et des dimensions du véhicule.
  • Prévoyez un itinéraire réfléchi avec des directions et des activités pour maximiser vos découvertes tout en restant flexible.
  • Utilisez des outils de navigation tels que Google Maps hors ligne pour suivre votre itinéraire et éviter de vous perdre sur les routes complexes.
  • Renseignez-vous sur les spécificités de la conduite aux États-Unis.
  • Réservez vos hébergements pour éviter les problèmes ou ayez au moins le nom de villes possédant des hôtels.
  • Gardez les numéros de téléphone importants à portée de main, notamment le 911 pour les urgences, et le numéro de service de dépannage du loueur de voitures.

 

DenisDenis
Éditeur de sites web indépendant, je profite de mon agenda modulable pour voyager un maximum. Je n’ai pas été partout, mais c’est sur ma liste !