You are currently viewing Traversée de la Death Valley en voiture : toutes les questions essentielles

Après avoir loué une voiture à San Francisco, nous avons rejoint Las Vegas par la route. Ce road trip nous a fait emprunter une route souvent choisie par les vacanciers qui traversent le parc national Yosemite, puis la fameuse Death Valley.

Découvrez toutes les informations essentielles à savoir avant de commencer votre route dans la Death Valley.

 

La Death Valley, c’est quoi ?

La Death Valley signifie littéralement « Vallée de la Mort ». Avec un tel nom, vous tremblez ou trépignez, selon votre caractère, à l’idée de rouler dans ce désert.

Il est officiellement un parc national et est localisé en Californie. Pendant longtemps, la Death Valley a été peuplée par quelques tribus d’Indiens, puis par les chercheurs d’or. Ils ont tous souffert des conditions particulières de la vallée.

vue du désert de la death valley
Des paysages désertiques à admirer encore et encore…

Sur plus d’un million d’hectares, vous avez une variété de paysages, de faunes et de flores. Cependant, l’image qui reste et qui est celle que vous aurez en traversant le désert en voiture, est celle d’une immense étendue de roches et de sables avec des températures très chaudes. Ces conditions si spéciales sont à l’origine du nom « Vallée de la Mort ». Survivre dans cet endroit à l’époque où les voitures et les routes n’existaient pas était une véritable épreuve.

L’entrée dans la Death Valley est-elle payante ?

Apparemment oui ! En effet, il n’y a pas de guichet d’entrée comme c’est le cas dans d’autres parcs nationaux. Nous sommes donc passés sans rien payer.

Pourtant, en cherchant sur le web, je viens de découvrir qu’il faut payer son entrée soit en ligne au préalable soit à Furnace Creek, en plein milieu de la Death Valley.

Je ne vous recommanderais pas de frauder, mais nous avons omis de payer et n’avons croisé aucun contrôle.

Pour une visite plus complète, il existe de nombreuses offres de visites guidées.

BON PLAN | Organisez une visite guidée dans la Death Valley !

Quelles sont les températures dans la Death Valley ?

La Death Valley possède les températures les plus chaudes des Etats-Unis. En juillet et août, elles dépassent régulièrement les 45 degrés. Pendant notre passage en octobre, il faisait 30 degrés.

Quand on recherche des statistiques, on retient que les températures moyennes sont entre 12 et 20°C de novembre à février, autour de 25°C en mars / avril / octobre. Le reste de l’année, les moyennes sont entre 30 et 40°C.

La température ressentie est encore plus chaude, car il n’y a pas d’ombre, peu d’humidité et l’air est donc particulièrement sec. Les précipitations surviennent en moyenne 16 jours par an.

exposition train death valley
Cette exposition présente dans la Death Valley met en avant la vie des pionniers dans le désert.

La température la plus chaude jamais enregistrée date de juillet 1913 avec 56.7°. Cependant, le réchauffement climatique modifie la tendance et tous les autres records sont récents : 52 en septembre 2020, 54 en septembre 2020 et 53 en juin 2021. Nul doute que le record absolu sera battu durant la prochaine décennie.

Quand faire son road trip dans la Death Valley ?

Avec de telles températures, il est dangereux de faire son road trip dans la Vallée de la Mort entre juin et août.

Le faire en hiver est possible, mais vous ne vivrez pas la Death Valley comme un lieu chaud et très difficile à vivre.

Pour avoir l’entre-deux, privilégiez le printemps (mars à mai) ou le début de l’automne (fin septembre et octobre).

vue de loin dans la death valley
Le sable qui vole gênait parfois la vue, parfois peu.

Quelles sont les routes empruntées durant un parcours dans la Death Valley ?

Il y a peu de routes dans la Death Valley et tenter des chemins non balisés n’est pas une bonne idée.

La principale route dans la Death Valley est la California State Route 190, plus souvent lue sous le format de CA-190.

Si vous souhaitez voir Badwater, vous prendrez une petite route appelée « Badwater Road ». Si vous allez au nord pour admirer le sommet Grapevine Peak, vous roulerez sur la « Scotty’s Castle Road ».

Avec Amélie, nous avons dormi la veille à Lone Pine, un peu avant la Death Valley. Puis, le matin, nous avons pris la CA-136 qui nous a emmenés sur la CA-190. Nous avons parcouru cette route tout le long, jusqu’à la Death Valley Junction. La State Line Road, qui commence après la Death Valley, nous a ensuite permis d’atteindre Las Vegas.

La route est-elle agréable ?

route dans la death valley
La route est claire, dégagée et agréable malgré le voile de sable causé par de forts vents quelques jours plus tôt.

La conduite aux Etats-Unis est généralement très agréable. Quand vous restez sur la route principale, vous profitez d’une voie en parfait état, large. C’est la conduite à l’américaine, à l’aise et sans stress. La route est moins sinueuse que celles des parcs nationaux comme Yosemite ou ceux de l’Utah, mais ce n’est pas toujours tout plat ou tout droit.

Si vous empruntez les rares autres chemins, il est possible qu’ils soient moins confortables, surtout si vous n’avez pas un SUV.

Nous avons eu la malchance de rouler alors qu’il y avait eu beaucoup de vent peu de temps avant. Le sable volait en grosse quantité et nous avions donc une vue limitée. Cela a en partie gâché l’expérience.

Combien de temps roule-t-on dans la Death Valley ?

Je ne prends pas en compte les arrêts et les détours éventuels.

Vous mettez :

  • Depuis l’est, entre le panneau « Death Valley National Park » et la « Death Valley Junction » : 1h05 pour 61 miles.
  • Depuis l’ouest, entre le panneau « Death Valley National Park » et la « Death Valley Junction » : 1h50 pour 98 miles.
parking dans la death valley
Faites des pauses sur les parkings et prenez le temps de réellement profiter des lieux.

D’autres trajets sont possibles. Vous avez tout intérêt à mettre plus de temps en faisant quelques détours. Néanmoins, je vous conseille de vérifier quelques jours avant votre parcours qu’il n’y a pas une route fermée. Google Maps indique ces fermetures quasiment en direct.

Que voit-on pendant une visite de la Death Valley ?

Les paysages pendant la conduite sont déjà une vraie activité. Ils sont magnifiques. Les Américains du Nord (Etats-Unis) ont l’excellente idée de proposer sur les grandes routes touristiques des « Points of view ». Ce panneau vous indique un arrêt possible avec un parking et un aménagement pour profiter d’une vue exceptionnelle. Vous voyez ainsi les meilleurs panoramas.

zabriskie point dans la death valley
Zabriskie Point, et cette vue en particulier, est l’endroit le plus visité dans la Death Valley.

Durant notre traversée dans la Death Valley, nous nous sommes arrêtés à tous les points de vue possibles et avons ainsi pu prendre de magnifiques photos. Un endroit comme le Zabriskie Point est doté d’un chemin goudronné de plusieurs centaines de mètres qui permet de marcher un peu.

Les principaux lieux de la Death Valley sont :

  • Badwater : le point le plus bas d’Amérique du Nord (-86 mètres par rapport au niveau de la mer)
  • Zabriskie Point : une vue magnifique accessible depuis la CA-190, c’est le lieu le plus visité de la Death Valley
  • Les dunes « Mesquite Flat Sand Dune» : avec la petite tempête de sable en cours, nous n’avons pas été à cet endroit…
  • La Dante’s View : elle offre une vue panoramique sur la Death Valley
  • Le village Furnace Creek : idéal pour un arrêt pipi, le ravitaillement…
  • Le Father Crawley Vista Point : un cratère impressionnant dans la montagne qui porte le nom d’un prêtre catholique des années 1930.

Le mieux est de lister avant votre entrée dans le parc national les choses que vous souhaitez voir. Cela vous évite de vous rendre compte à la fin du parc que vous en avez loupé la moitié !

Father Crowley Vista Point
Le Father Crowley Vista Point possède une couleur particulière.

Peut-on randonner dans la Death Valley ?

Oui, mais non.

Plus concrètement, il y a des parcours de randonnées célèbres comme la « Mesquite Flat Sand Dune » ou un sentier vers le Cratère d’Ubehebe. En voiture, nous avons aussi croisé des personnes qui couraient sous une chaleur difficile et à travers le sable.

Cependant, il est recommandé de ne pas prendre des chemins inconnus sous peine de se perdre et de ne pas marcher quand il fait plus de 35 degrés. Avec l’air sec, vous perdez une quantité d’eau énorme et mal équipés ou avec une mauvaise condition physique, les conséquences peuvent être tragiques.

Dans tous les cas, randonnée ou pas, assurez-vous d’avoir suffisamment d’eau pour bien vous hydrater tout le long de la route.

Où manger dans la Death Valley ?

Le plus simple est d’apporter votre nourriture en sélectionnant des préparations qui peuvent supporter la chaleur. Les jours les plus chauds, la glace de votre glacière risque de fondre très vite.

panneau d'entrée de la furnace creek
Furnace Creek est le centre de vie de la Death Valley.

Il est également possible de se restaurer à Furnace Creek. En plus d’une épicerie, vous avez plusieurs restaurants. Ne vous attendez pas à une grande cuisine, mais c’est suffisant pour récupérer un peu de force (et de gras !).

Où dormir la nuit dans la Death Valley ?

Le trajet est suffisamment court pour ne pas être obligé de dormir dans le parc national de la Death Valley. Notre choix de dormir la veille à Lone Pine était une bonne idée.

Il y a toutefois quelques lieux pour dormir dans la Death Valley. Vous avez plusieurs hébergements à Furnace Creek, un hôtel à Stovepipe (à côté de la « Mesquite Flat Sand Dunes »), un autre à côté de l’entrée Ouest du parc. Cliquez ici pour retrouver les établissements disponibles. Il y a aussi quelques campings, mais globalement, le choix reste très limité.

Où faire le plein d’essence ?

Si vous avez lu tout l’article jusqu’à présent, vous avez compris, je vais redire « Furnace Creek ». Ce centre de vie de la Death Valley a une station essence. Vous en avez aussi à Stovepipe. Cependant, compte-tenu des conditions et du coût du remplissage de la cuve, vous payerez un prix très élevé par rapport aux autres stations des Etats-Unis.

Le mieux est donc de faire le plein avant d’entrer dans la Death Valley, puis de le refaire à la sortie.

De plus, si vous avez un réservoir à moitié rempli, ne sous-estimez pas les besoins du véhicule ou ne vous fiez pas sans hésitation au nombre de kilomètres d’essence restants selon votre compteur. Vous allez rouler en pleine chaleur, avec la climatisation forte, rencontrer quelques reliefs. La jauge peut vite descendre. Et, vous ne voulez pas tomber en panne en plein désert !

 

La Death Valley est un lieu mythique des Etats-Unis. Si vous êtes proches, il est obligatoire d’y passer. Avec le confort de la modernité et nos grosses voitures, vous ne serez pas en train de souffrir comme un pionnier avec sa charrette dans le désert. Cependant, ne sous-estimez pas les dangers. Choisissez bien vos dates de visite et préparez votre visite pour en profiter le mieux possible.

 

CONSEIL VOYAGE | D’autres idées d’activités proches de la Death Valley

 

DenisDenis
Éditeur de sites web indépendant, je profite de mon agenda modulable pour voyager un maximum. Je n’ai pas été partout, mais c’est sur ma liste !