You are currently viewing Location d’un 4×4 pour voyager : les 8 pièges à éviter !

Vous souhaitez louer un véhicule spécial durant vos vacances ? Envisagez le 4×4. Solide, confortable, capable de supporter tous les terrains, le 4×4 est une excellente voiture. Mais, si l’idée est bonne, il ne faut pas pour autant louer le premier véhicule tout-terrain sans penser au préalable aux pièges. Découvrons-les !

Un 4×4 adapté à votre groupe

Avec qui voyagez-vous ? Quels sont vos bagages ? Quel est votre trajet ? Posez-vous toutes les questions possibles sur votre voyage pour choisir le bon modèle de 4×4.

Ainsi, tous les 4×4 n’ont pas forcément de grands coffres, et certains peuvent avoir trois rangées de sièges pour accueillir plus de passagers dans l’habitacle.

Évitez les 4×4 trop vieux

Le 4×4 existe depuis des décennies. Mais, le confort des voitures d’aujourd’hui n’a rien à voir avec celui des vieux véhicules. La sécurité est également bien meilleure sur les derniers modèles.

Donc, plutôt que de choisir un véhicule militaire des années 80, sélectionnez un véhicule d’exception récent. Des 4×4 comme le Land Rover Defender, le Ford Bronco ou le Chevrolet Tahoe Z71 sont très appréciés.

Pensez à tous les terrains !

Un 4×4 est idéal pour pouvoir rouler dans le désert américain ou monter tranquillement sur des chemins montagneux européens. J’imagine que vos vacances ne seront pas que des trajets sur des sentiers sauvages.

Or, conduire un 4×4 en centre-ville est souvent plus compliqué que dans la nature. Cela est encore plus vrai si votre parcours comprend des villes d’Europe ou d’Asie, qui n’ont pas la largeur des routes nord-américaines.

Si vous avez de longs passages dans les villes, prenez un 4×4 simple à garer et à conduire.

Réfléchissez aux restrictions possibles et aux conséquences financières

Un 4×4 n’est pas un véhicule comme un autre, et il est donc traité différemment. Cela implique parfois des tarifs plus élevés à l’entrée des parcs nationaux ou des problèmes comme l’impossibilité de stationner votre véhicule sur les places de vos hébergements. Essayez de garer un 4×4 dans un parking parisien et vous risquez de faire une dépression…

Les conséquences peuvent être pires. Je reprends l’exemple français. Certaines villes interdisent la circulation aux véhicules anciens ou jugés trop polluants. Les lois prévues pour les prochaines années seront encore plus dures. Ne le découvrez pas une fois que vous recevez une amende…

Surévaluez vos compétences de conduite

Un 4×4 n’est pas un véhicule très dur à conduire. Les accidents surviennent plutôt parce que les conducteurs, conscients du caractère exceptionnel de la voiture, tentent des folies. Or, chaque voiture a ses limites, et je parie que vos compétences en ont encore plus.

piege location 4x4

Ne commencez pas le hors-piste sur des terrains accidentés et ne tentez pas l’ascension d’une dune dans le désert marocain alors que vous conduisez un 4×4 pour la première fois. Prenez le temps de découvrir les forces et les faiblesses de votre voiture de location, avant de tenter des passages plus difficiles.

Oubliez de vérifier l’état du véhicule

Puisque le 4×4 est un véhicule souvent loué pour rouler en dehors de l’asphalte, il subit davantage de dommages. Quand vous récupérez votre voiture de location, faites un tour de la carrosserie et notez tous les dommages non spécifiés sur l’état du véhicule dans votre contrat de location.

Tout dommage non écrit au départ et constaté à l’arrivée peut faire l’objet d’une pénalité. Le loueur ne prendra pas en considération vos réserves ou vos négociations, même si vous êtes persuadé que le dommage était déjà présent.

Apprenez à connaître les véhicules

Vous n’avez pas besoin d’être un spécialiste du 4×4 pour en louer un, mais des bases sont requises. Quelques connaissances seront bien utiles. Ainsi, soyez sûr de savoir changer une roue ou effectuer des réparations mineures.

Renseignez-vous sur l’utilisation appropriée des équipements de secours et de récupération, tels que les treuils et les sangles de remorquage, au cas où vous seriez confronté à des situations difficiles lors de votre voyage.

Apprenez aussi les différents modes de transmission, les systèmes de traction intégrale et les capacités de verrouillage différentiel. YouTube est parfait pour trouver des tutoriels simples et efficaces.

Pensez à la consommation de carburant

Les 4×4 sont réputés pour leur consommation de carburant plus élevée que celle des voitures classiques. Avant de partir en voyage, estimez bien les coûts associés à l’essence ou au diesel. Sur un long road trip ou dans les régions où l’essence est chère, le budget peut être conséquent.

Puisque ces véhicules consomment plus d’essence, cela signifie aussi que vous devez fréquemment aller à la station-service. Une erreur courante est de ne pas savoir où seront les prochaines stations sur votre trajet. Prévoyez toujours les lieux pour remplir votre réservoir afin de ne pas être en difficulté.

Et, ne débutez pas un parcours sur des routes difficiles avec une jauge presque vide… En tant que néophyte, vous sous-estimerez à coup sûr la dépense de carburant sur de tels sentiers !

 

DenisDenis
Éditeur de sites web indépendant, je profite de mon agenda modulable pour voyager un maximum. Je n’ai pas été partout, mais c’est sur ma liste !