You are currently viewing Le Grand Canyon en hélicoptère Papillon

Lors de notre séjour à Las Vegas, il nous était impossible de faire l’impasse sur le Grand Canyon. Etant donné la multitude de choses que nous voulions voir, nous n’avons pas choisi la plus longue des excursions, mais une des plus inoubliables ! Nous avons en effet choisi de faire notre baptême d’hélicoptère pour découvrir une partie du Grand Canyon.

Qu’est-ce que le Grand Canyon ?

Alors oui, tout le monde ou presque a déjà entendu parler du Grand Canyon. Mais où-est-il situé et comment s’est-il formé ?

Le Grand Canyon National Park est un parc national des Etats-Unis situé au Nord-Ouest de l’état Arizona. Sa notoriété vient du canyon creusé par le passage du fleuve Colorado : le célèbre Grand Canyon qui s’étend sur près de 446 km de long entre le lac Mead et le lac Powell. Sa profondeur atteint jusqu’à 1600 mètres (1300 mètres en moyenne) et sa largeur va de 5 à 30 km selon les endroits.

Il ne s’agit pas du canyon le plus grand ni le plus profond des canyons présents sur Terre. Il n’en est pas moins impressionnant et est connu pour ses splendides points de vue.

Quelle est la meilleure façon de découvrir le Grand Canyon ?

Pour découvrir le Grand Canyon, vous n’aurez que l’embarras du choix. On peut le faire par la voie terrestre ou par les airs.

Certains préfèrent être autonomes et s’y rendre avec une voiture préalablement louée. Il est aussi possible de profiter du plaisir de se laisser emmener en bus, en avion ou en hélicoptère via des excursions programmées quotidiennement par des sociétés touristiques spécialisées. Il y en a pour tous les goûts.

Avec mon mari, nous avons laissé la voiture à notre arrivée à Vegas et avons donc décidé (après maintes réflexions) d’embarquer pour une nouvelle expérience : l’hélicoptère.

Il est bon de savoir que si l’arrêt au Grand Canyon fait partie d’un road trip en voiture, d’autres vols d’hélicoptère et d’avion partent également directement des rives du Grand Canyon.

Choix de la compagnie : Papillon Grand Canyon Helicopter

Nous avons réservé notre tour en hélicoptère via la société Papillon et avons choisi l’un des vols les plus populaires, le Papillon Grand Celebration Tour.

Ce tour permet de découvrir le Grand Canyon par sa rive Ouest (West Rim) en survolant le fleuve Colorado, le Lake Mead et le barrage de Hoover. Une pause est prévue avec une petite collation sur une aire spécialement prévue avant de faire le chemin du retour.

BON PLAN | Découvrez d’autres tours en hélicoptère proposés par Papillon

Combien coûte un tour en hélicoptère pour découvrir le Grand Canyon ?

Comme toute entreprise touristique, diverses options sont proposées par Papillon pour rendre l’expérience d’autant plus extraordinaire :

  • Limousine : le trajet entre hôtel-locaux Papillon se fait à bord d’une limousine (aller-retour).
  • Coucher du soleil : le retour à Las Vegas, après le pique-nique, se fait le soleil couchant.
  • Privatisation de l’hélicoptère : vous pouvez faire votre tour uniquement avec vos amis et/ou votre famille (en plus du pilote, évidemment).
  • Place à l’avant : une place de choix vous est attribuée aux côtés du pilote. Cette option n’est pas garantie et elle est donc facturée uniquement sur place si possible.
  • Rafting : tour assorti d’une activité de rafting.

A deux, nous avons choisi de profiter d’un transport en limousine.

Pour notre part, nous avons payé aux alentours de $500 par personne. Ce prix dépend évidemment des options choisies et de la date voulue.

Combien de temps dure l’excursion en hélicoptère vers le Grand Canyon ?

Du départ au retour à l’hôtel, trajets compris dans la prestation, il faut compter entre 4 heures et 4 heures 30, soit une demi-journée dans votre programme. Le vol en lui-même a duré environ 1 heure 15, interrompu par l’escale pour le pique-nique et celle pour refaire le plein de l’appareil. Dans notre cas, l’hélicoptère avait ainsi décollé vers 15h40 pour un retour vers 17h45.

La durée approximative des tours est systématiquement indiquée sur le site web de la société Papillon et dépendra des options souscrites. Par exemple, la sortie se fait à la journée (10 heures au total) quand elle est assortie de l’activité de rafting.

Survol du Grand Canyon en hélicoptère : notre expérience

Le départ de l’hôtel

La veille de l’excursion, nous avons appelé la société pour confirmer le vol et leur préciser l’hôtel où venir nous chercher.

Même si vous ne prenez pas l’option pour être emmenés en limousine, la société prévoit de venir vous chercher à votre hôtel. Pas de temps à perdre pour chercher comment rejoindre la piste de décollage !

Le jour même, à l’heure convenue, il faut simplement attendre en bas de l’hôtel que le véhicule vienne vous chercher. Il fera plusieurs arrêts pour récupérer d’autres participants. Il est bon à savoir que c’est le cas même pour la limousine et qu’il n’y a aucun autre service particulier dans le véhicule ; nous avions même finis par y être serrés…

L’enregistrement des passagers et l’embarquement

Une fois arrivés à Papillon, nous sommes passés tour à tour à l’accueil pour s’enregistrer avec présentation obligatoire du passeport. Chaque passager est pesé. Cela permet au pilote de répartir équitablement les poids au sein de l’appareil. Mais, rassurez-vous, il ne va pas séparer deux personnes et nous avons donc voyagé côte-à-côte.

Nous avons ensuite attendu dans un salon prévu à cet effet. Nous avons eu un peu d’attente car la météo était incertaine. Il y avait du vent.

Nous avons eu un peu peur de l’annulation, mais le personnel a fini par avoir confirmation que le vol pouvait avoir lieu. Nous étions 12 voyageurs. Il y avait donc 2 hélicoptères à partir à ce moment-là.

Dans chaque hélicoptère, il y a deux rangées de places : 3 places devant dont celle du pilote et 4 à l’arrière. Mon mari et moi-même avons été placés à gauche, derrière le conducteur. Les appareils de la compagnie sont spécialement conçus avec de grandes vitres pour faciliter l’observation depuis les airs pour chacun des passagers.

Le vol en hélicoptère

Vue du Lake Mead en hélicoptère
Vue sur le Lake Mead depuis l’hélicoptère

L’appareil a finalement décollé et nous avons peu à peu aperçu tout Las Vegas avant de s’en éloigner.

Le pilote fournit quelques indications sur ce que nous voyons : le lac Las Vegas, le Lake Mead, le barrage Hoover, le fleuve Colorado… Pour compléter, des explications pré-enregistrées passent dans nos casques, disponibles en plusieurs langues. Nous les avons donc écoutées en français.

Survoler ces endroits est grandiose. Voir de si haut la ville au milieu de nulle part est impressionnant. La verdure du golf de Las Vegas, au bord d’un lac rappelle toute l’énergie nécessaire pour approvisionner et faire vivre ces espaces arides.

Puis il y a eu le grand Lake Mead, le barrage, le fleuve… et le Grand Canyon, évidemment. La beauté de ces sites n’est pas à défendre. Nous avons profité de chaque instant.

L’escale et le pique-nique

Panier pique-nique au Grand Canyon
Chacun son panier repas avec son encas accompagné de champagne !

Les hélicoptères se posent sur des aires privées prévues à cet effet.

Des tables sont installées avec des auvents. Après une petite série de photos des environs, des énormes cactus et de l’hélicoptère, nous avons pu nous installer et nous restaurer.

Chacun a droit à un petit panier en osier rempli de victuailles : pringles, quartiers de pommes en sachet, gâteaux… tout cela avec une coupe de champagne de Californie. En bon chauvins, nous dirons que cela n’est pas aussi bon qu’un champagne français… et les anglais qui nous accompagnaient semblaient toutefois d’accord. Il fait tout de même son petit effet, au milieu de nulle part.

Le retour

Vue sur le Strip de Las Vegas depuis l'hélicoptère
Jolie vue sur le Strip pour le retour

Nous sommes ensuite remontés à bord de l’hélicoptère et le pilote a entamé le chemin du retour.

Il s’est posé sur une nouvelle aire après 10 minutes de vol seulement. Celle-ci était en revanche bétonnée, entourée de grillage et de nombreuses voitures appartenant aux personnes y travaillant. Nous sommes descendus et avons patienté le temps que le plein de l’appareil soit fait.

Après un nouveau décollage, nous nous sommes dirigés vers Vegas de nouveau en vue, nous avons pu observer la ville avec le soleil qui commençait tout juste sa descente derrière les montagnes. Après quelques vues sur les grands hôtels du Strip, nous avons atterri.

L’arrivée du Strip est sublime. Vous voyez autrement les hôtels, les attractions et les monuments tels que la Stratosphère ou la Tour Eiffel du Paris.

Ce retour a été un peu nuancé pour ma part car, après avoir mangé rapidement mon encas (l’escale dure 30 minutes montre en main pour profiter du lieu, manger et boire), je me suis sentie un peu mal et j’ai eu du mal à apprécier les dernières 40 minutes de vol. Mais rassurez-vous, mon mari et les autres passagers se portaient très bien !

La journée s’est ainsi terminée avec le retour à l’hôtel à bord du véhicule de luxe.

Pour conclure, si vous voulez faire un baptême de l’air en hélicoptère et voir le Grand Canyon, cette excursion est faite pour vous. Vous en aurez plein les yeux et pour votre argent. Je mets seulement un petit bémol sur l’option limousine que j’échangerais sans doute pour celle du coucher de soleil si c’était à refaire.

Concernant la société Papillon, elle reste la plus populaire de Las Vegas pour les vols vers le Grand Canyon. Tout est bien rôdé et vous pouvez donc réserver vos places chez eux les yeux fermés. La cadence rapide de l’excursion est un peu perturbante, mais c’est logique tant le nombre de passagers quotidien est élevé.

Quelques conseils pour préparer son vol en hélicoptère sur le Grand Canyon

Voici quelques conseils pour vivre cette expérience dans de bonnes conditions :

  • Réservez votre vol suffisamment tôt en amont de votre arrivée.
  • Apportez une bouteille d’eau : bien qu’il y en ait au moment du pique-nique, il vaut mieux être prévoyant.
  • N’oubliez pas votre appareil photo pour immortaliser ces panoramas.
  • Pour les vêtements : la compagnie conseille des vêtements légers du mois de mars au mois de septembre et des vêtements d’hiver entre octobre et mi-mars. Pour notre part, nous avons fait notre tour en pantalon, sweat et baskets.
  • Ne mangez pas trop vite votre pique-nique ! Il vaut mieux ne pas le finir que d’être malade.

Mes meilleures photos du Grand Canyon

 

CONSEIL | Voici d’autres excursions à faire au Grand Canyon

 

AmélieAmélie
Fan de voyages, de photos et de bien manger, j’ai créé ce blog pour partager mes expériences et bons plans au fil de mes découvertes.